La Légende des Clans
Bonjour, cher minet!<br>Le forum vient d'ouvrir! Nous espérons t'y voir, et ce, très prochainement! Entreras-tu dans la Légende? Nous l'espérons...

La Légende des Clans

Theme © Twist.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amitié n'est jamais tapageuse. - PV Foudre Astrale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage du Guerrier
Apprenti du Feu


avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 22/08/2015
Age : 23
MessageSujet: L'amitié n'est jamais tapageuse. - PV Foudre Astrale.   Lun 26 Oct - 11:01

L'amitié n'est jamais tapageuse

Nuage du Guerrier & Foudre Astrale

Nuage du Guerrier aime folâtrer dans les champs. Il s'ébat sans souci, librement, loin de son clan et de sa petite besogne d'apprenti. Sa toison roussâtre adhère complètement au paysage blond, ce qui l'autorise à dériver crédule entre les tiges dorés. Esseulé, seul ses prunelles singulières s'isolent de la toile de fond. Ils sont uniques et d'une agréable nuance de vaillant vert émeraude, vif et aisé. Cependant, malgré son allure de fauve indompté, Nuage du Guerrier n'est pas cruel, féroce et grossier tel ces brutes barbares de solitaire. Il est même plutôt docile, obéissant et sage ; on peut presque le qualifier de chat domestique, à la différence près que ce jeune félin possède une véritable âme de guerrier ! Il préfère de loin son existence agitée, de chasseur de gibier actif, que celle ennuyante de ces esclaves de bipèdes, dodus, paresseux et inutiles. Lorsqu'un lapin bien gras capte son attention, Nuage du Guerrier n'hésite pas ; il accourt. Il n'a pas le temps pour la controverse car il a un clan à nourrir et des compagnons comptent sur lui pour accomplir cette tâche. Toutefois, dans les champs de blé, les rongeurs sont ridiculement minuscules. Leurs oreilles ont beau être grande, elles ne sont ni longues ni velues, leur queue est élancée, effilée et dépourvue de poils, et ils ne bondissent pas partout. Malgré leur petite taille, ces amuse-gueules restent facile à attraper, plus que les lapins même ; et cela au grand amusement de notre protagoniste. Quoi de plus divertissant que de chasser sans avoir à réfléchir une seconde à une tactique efficace pour coincer sa proie dans une impasse ; une situation obligatoire pour la course aux lapins, mais pas pour la traque aux souris. Ces petits rongeurs sont beaucoup trop stupide. En cas de danger, soit ils restent figés sur place ou détalent de peur dans leur trou, ce qui laisse amplement de temps pour un félin rapide et agile tel que Nuage du Guerrier de bondir et achever sa prise en moins de temps qu'il n'en faut pour dire : "Clan des Étoiles".

Justement, le chasseur repère sa victime, là, entre deux frondes brunis. Elle grignote quelque chose ; une graine sans aucun doute. Les oreilles dressées sur le dessus de son crâne de rouquin, Nuage du Guerrier s'accroupit au ras du sol. Il n'est pas question que le novice manque sa chance, quoi qu'il ne rate jamais son coup. Il faut avouer qu'avec sa confiance excessive et son hallucinante dextérité, l'apprenti n'a pas droit à l'erreur. Il roule les muscles de ses épaules, puis s'élance et plaque le mulot brutalement contre la terre retournée par les monstres de bipèdes lors de la dernière saison des feuilles nouvelles, il y a de cela bientôt trois lunes ; c'est-à-dire, au tout début de son entraînement. Son butin pousse son dernier cri au moment où il plonge ses crocs dans sa chair pour lui briser la nuque, et plus rien. Le silence est de retour sur la scène, le rideau tombe et les décors s'effondrent. Le tableau retourne avec ses ombres alors que le ciel, damné, se jette sur les braises, tel les fidèles ardents d'un coucher de soleil. C'est alors que Nuage du Guerrier comprend. Il est l'heure pour lui de rentrer au camp du Clan du Feu, son clan, mais avant de faire route sur le chemin du retour, le jeune rouquin doit aller déterrer ses autres prises qu'il a laissé derrière lui, près d'un monticule de terre et d'une roche pointue à l'entrée du champ. Il ramasse donc son mulot dans sa gueule, puis il se dirige vers cet endroit, le cœur joyeux et l'âme vagabonde.

(c) Madouce sur Epicode

_________________
Petit Guerrier. / Nuage du Guerrier. / Cœur du Guerrier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'amitié n'est jamais tapageuse. - PV Foudre Astrale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la grande amitié n'est jamais tranquille ϟ ARTHUR (flashback)
» Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]
» [Entrainement] Qui a dit que la foudre ne frappait jamais deux fois au même endroit ?
» L'amitié est toujours une douce responsabilité, jamais une oportunité.
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légende des Clans :: Terres RPG :: Terres Libres :: Le Champs-